r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

ALIMENTATION => DECANTEUR : Filtre à essence

Philtre et les sens...

 

(Cliquer sur les photos pour les voir en grand)

 

Article comportant deux sujets:


- la rénovation d’un filtre décanteur d’origine.
- l’adaptation d’un filtre moderne.

 

Cet article est une reprise de l’excellente fiche technique réalisée par M. Diabo, éminent membre de l’incontournable forum R2087.com.

 

Voilà le filtre tel que M. Godasse01 (membre historique du forum R2087, et célébrité de la Bresse), me l’a donné lors de la Ferté 2014 (voir l’article de John sur ce sujet dans ce même blog).


photo 1.jpg


Bref, il a de la bouteille et on peut dire sans trop se tromper qu’il est d’origine...

 

Commençons par le démontage. On séparera les éléments comme suit :

- les raccords
- le support
- le bol


photo 2.jpg

 

Souvent les raccords sont bloqués par les pâtes d’étanchéité. Si  celle-ci résiste à votre musculature, il faut simplement chauffer et "ça le fait" (ou alors on casse tout).

 

Le support

 

C’est une belle pièce en fonderie alu. C’est amusant de voir la qualité des fonderies de l’époque comparé à celles d’aujourd’hui.

Il devait y avoir pas mal de rebut à cause des porosités dans ce temps-là !  Les temps changent.

 

Là, il faut gratter, poncer, frotter et surtout nettoyer les conduits (à l’essence, à la brosse et au bain de vinaigre chaud).

 

 

photo 3.jpg

 

Il faut aussi refaire les joints. Ici ils sont découpés dans une feuille de joints spéciaux pour carburants.

On a essayé de tourner le support pour faire une belle surface de joint mais ca tournait carré alors on a arrêté. Ceci dit, c’était du luxe.

 

 

photo 4.jpg

 

Le bol

La vis de  purge du mien a été malheureusement soudée (encore un petit joueur !). Heureusement, John en fouillant son bor…ses rayonnage référencés, [EDIT R2087TPB : Dis donc !!! Bouche cousue ], m’a fourni un bol non soudé. Encore merci à lui. De plus, il a même eu la gentillesse de le brosser.

Commençons par retirer la vis de purge vraiment bloquer. Un coup de lampe à souder et zou..raus la vis ! En lieu et place, je monterai un petit robinet.

 

 

photo 5.jpg

 

L’intérieur étant corrodé, un petit brossage et un bain d’antirouille phosphatant. On utilisera la vis centrale pour manipuler le bol. Le ressort d’appui du filtre a profité du bain.

 

 

photo 6.jpg

 

L’intérieur est tout propre.

 

Traitement de l’extérieur du bol : apprêt, peintoche (notez ma cabine de peinture de haute technologie) [EDIT R2087TPB : Deutsch Qualität !!! Rigolant]

 

 

photo 7.png

 

Pour le traitement de l’intérieur, j’ai utilisé un produit de traitement de réservoir de carburant classique en Allemagne : le Tapox.

C’est en deux composants, ca pue un max mais c’est efficace.

 

 

photo 8.jpg

 

Il faut laisser sécher 48h. Le résultat est impeccable. Le bol est fini.

 

Les raccords

Les raccords en laiton sont nettoyés, brossés et passés au bain de vinaigre chaud (on enlève toujours quelque chose)

 

 

photo 9.jpg

 

Le filtre.

Le filtre moderne Mann P715 (ou équivalent) passe exactement. Cette trouvaille est à mettre sur le compte de M. Diabo.

 

 

photo 10.jpg

 

Cependant il faut utiliser la partie haute du filtre d’origine. C’est Mr Mp4 du Forum R2087 qui me l’a fournie (même si je n’ai pas le permis PL !). Cette pièce et la rondelle d’appui passent au bain anticorrosion phosphatant.

 

 

photo 11.jpg

 

Les embouts

Alors là, j’avais tout à apprendre. D’abord, acheter de la canalisation Ø8mm CuNiFer (comme son nom l’indique, il s’agit de Cuivre, de Nickel et de Fer). Cela tiens très bien à la corrosion.

D’abord couper le tuyau avec la molette, limer la bavure et installer l’outil.

 

 

photo 12.jpg

 

Ensuite fixer le tuyau dans le diamètre correspondant (donc 8mm), positionner la matrice et tourner pour presser (même principe que pour le cidre).

 

 

photo 13.jpg

 

Pour finir, sortir le tuyau et ôter la matrice. Voilà un beau bourrelet bien étanche.

 

 

photo 14.jpg

 

Ensuite enfiler les écrous, positionner les olives et serrer le tout sur les raccords.(notez que les embouts définitifs seront bien plus petits).

 

 

photo 15.jpg

 

Montage du filtre.

 

Tout est prêt pour le montage :

 

 

photo 16.jpg

 

photo 17.jpg

 

Test

 

Pour éviter de tout monter et constater que ca pisse de partout, je me suis bricolé un petit banc de test. Cela a été utile d’ailleurs.

 

 

photo 18.jpg

 

Cela permet aussi de voir qu’aucune impureté ne sort du filtre (ce qui veut dire qu’on a bien travaillé).

 

Montage sur le véhicule

Positionner les deux vis, changer et raccorder les durites (sans abîmer les canalisations en dur) et démarrer pour tester l’étanchéité.

 

 

photo 19.jpg

 

Remarque : travailler avec le l’essence n’est jamais neutre. Si vous en avez foutu de partout…mieux vaut ne pas démarrer tout de suite. Pour vous en convaincre, allez voir sur le forum R2087 , le sujet

"J-1" ==> http://www.r2087.com/forum/viewtopic.php?f=2&t=5689&start=15 (copier le lien dans votre navigateur)

 

Voilà!!!

 

Maintenant ça mérite une bonne bière blanche non filtrée pour fêter le montage du filtre !

(l'abus d'alcool, etc...)

 

Merci à Forstenried, pour cet excellent article, très bien documenté ! (la classe !)

 

 

 



26/10/2014

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres