r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

TRAINS ROULANTS => FREINAGE : Purge (par 1 seule personne)

Arrêtes ton char...

 

 

Tous les posseseurs de R2087 n'ont pas connu Ben-Hur (quoique...), mais nombre d'entre-eux ont parfois pu se faire peur lors d'un freinage un peu "limite" et qu'ils auraient rêvé plus  "violent"...

 

Par ailleurs, l'inactivité et les conditions de stockage des véhicules étant préjudiciables au circuit de freinage (le liquide classique attire l'eau, qui va finir par décanter et se loger aux points les plus bas du circuit : les cylindres de roues), une bonne purge n'est jamais inutile.

 

Purger un système simple (sans ABS, sans ASR), est très facile et on peut réaliser l'opération à deux personnes en une petite demi-heure.

 

Le faire seul est moins évident si l'on est pas équipé d'un purgeur automatique.

 

Je vous propose d'en réaliser un à moindres frais...

 

 

Etape N°1 : avoir du pot !

 

Se munir de 2 récipients transparents, dont un étanche et pouvant résister à une pression de 1 bar

 

N'yant rien sous la main le jour "J", j'ai récupéré un pot de confiture vide (!), et le midi il a fallu manger les asperges sauvagement abandonnées dans le frigo, suite à leur extraction du second bocal... (on ne rit pas !!!).

 

L'utilisation du pot de confiture n'est pas géniale car avec la pression ce n'est pas très étanche, mais le principe reste bon, quelquesoit le contenant, et pour le coup ça m'a bien dépanné.

 

 

Etape N°2 : le matos nécessaire

 

1 valve de pneu tubless

1 bocal pour le liquide neuf

1 bocal pour le liquide purgé

1 bouchon pour le bocal de liquide de freins d'origine (+ son joint neuf)

1 tuyau cristal (5 / 7 mm)

1 pistolet à colle

1 compresseur (ou une roue de secours gonflée)

1 pistolet de gonflage (si usage d'une RS, prévoir les raccords nécessaires)

1 petite clef plate (N°8 ou N°7 selon les vis de purges)

 

 

Etape N°3 : Fabrication du purgeur

 

 

=> Supprimer le système de flotteur du bouchon de liquide de freins (pas celui d'origine ; hein !).

 

=> Aléser délicatement (attention : bakélite = fragile !) le trou au centre du bouchon, jusqu'au diamètre du tuyau cristal

 

=> Insérer le tuyau dans le bouchon et coller l'ensemble avec le pistolet à colle

 

=> Percer un 1er trou dans le couvercle du pot de confiture (ou du bocal prévu pour le liquide neuf), et y insérer la valve tubeless

 

=> Percer un 2nd trou de diamètre légèrement inférieur au tuyau cristal et insérer ce dernier de force dans le couvercle (jusqu'au fond du récipient après en avoir coupé l'extrémité en biseau) / coller l'ensemble à la colle chaude.

 

 

Normalement, vous devriez obtenir un truc dans ce genre...

 

 

 

 

 

Etape N°3 : le bocal de vidange

 

 

=> Percer 2 trous sans le couvercle et y insérer un tuyau cristal (1 seul trou est utilisé)

 

=> Couper l'extrémité du tuyau en biseau et en régler la longueur afin qu'il atteigne le fond du bocal.

 

=> Coller à la colle chaude

 

 

 

Etape N°4 : Préparation de la purge

 

 

 Protéger l'environnement de travail à l'aide bâches en plastique ou de sacs poubelles

 (le liquide est très corrosif pour la peinture !!!)

 

=> Vidanger par aspiration le contenu du bocal de freins

=> Remplir avec du liquide neuf (DOT-4)

=> Fermer le bocal du camion avec le bouchon équipé du tuyau / ne pas trop serrer

=> Postionner des chiffons absorbants sous le bocal du camion

=> Remplir le bocal à confiture avec du liquide de freins neuf / fermer bien le couvercle

=> Accrocher le bocal de confiture (!) sous le volant (point haut)

 

 

=> Sur le cylindre à purger : nettoyer la vis de purge

=> Remplir le bocal de purge jusqu'à obtenir environ 1 à 2 cm de liquide au fond

=> Vérifier que l'extrémité du tuyau de purge ne soit pas à l'air libre (donc sous les 2 cm)

=> Connecter le tuyau de purge au purgeur du cylindre à purger

 

 

=> Régler le détendeur du compresseur à moins de 1 bar

 

 

 

 

Etape N°5 : Mise en pression du circuit

 

 

=> Connecter le pistolet de gonflage à la valve du pot de confiture (LOL !)

=> Mettre tout doucement le circuit en pression

=> Dès que le liquide déborde par le couvercle du bocal du camion, serrer celui-ci

 

Le circuit est maintenant étanche et reste en pression (si les joints des bocaux sont efficaces) : vous pouvez procéder à la purge du circuit.

 

 

Etape N°6 : La purge

 

 

=> Vérifier la pression du circuit (avec le manomètre de la poignée de gonflage) (maxi 1 bar)

=> vérifier le niveau de liquide dans le bocal à confiture

 

=> Réaliser la purge dans cet ordre : (camion vu de l'arrière)

 

1 - Roue arrière droite

2 - Roue arrière gauche

3 - Roue avant droite

4 - roue avant gauche

 

Méthode :

 

=> Désserrer délicatement le purgeur

=> Laisser le vieux liquide s'écouler jusqu'à l'arrivée du liquide clair *

=> Fermer provisoirement la purge

=> Vérifier le niveau de liquide neuf dans le bocal à confiture (je ne m'en lasse pas... LOL !!!).

=> Si nécessaire refaire le plein (en n'oubliant pas de dépressuriser le bocal à l'aide de la valve)

=> Remette le circuit en pression)

=> Ré-ouvrir le purgeur et vérifier qu'aucune bulle d'air ne sort de celui-ci

=> Si tout est OK (liquide clair & pas de bulle) : fermer définitivement le purgeur

=> passer à la roue suivante et ainsi de suite.

 

* : si ça ne coule plus : remettre le circuit en pression à l'aide de la poignée de gonflage

 

 

Visiblement la purge était plus que nécessaire...

 

 

 

 

Etape N°7 : Vérifications diverses

 

 

=> Contrôler la dureté et la course à la pédale de freins

=> Si la pédale s'enfonce anormalement, il y a de l'air dans le circuit ou un purgeur est ouvert

 

Solution : vérifier chaque purgeur

 

 

ATTENTION :

 

 Vous travaillez sur le système de freinage : il en va de votre sécurité et de celle des autres usagers de la route : ne faites pas n'importe quoi ! / soyez précis, soigneux et méthodique.

 

Procéder à plusieurs essais de roulage & freinage en zone fermée avant de vous engager sur la voie plublique.

 

Ne pas dépasser la pression maxi de 1 bar pour travailler sur le circuit : dans le cas contraire, vous riquez de retourner les coupelles, ce qui nécessiterait le démontage du/des cylindre(s) incriminé(s) et éventuellement aussi le maître-cylindre...

 

 

 

Voili, voilou : ce n'est pas très compliqué et il faut plus de temps pour fabriquer le purgeur, que pour réaliser l'opération de vidange du circuit (environ 15minutes une fois que tout est en place).



18/12/2011

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres