r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

Réfection du plateau sur SAVIEM SG2

SG2 VPI - 1977

 

 

Ce camion équipé chez DESAUTEL il y a 40 ans, nécessitait une petite remise en état cosmétique.

 

En effet, même si tout au long de sa carrière ce véhicule a été entretenu, la nature de son équipement et sa destination d'usage font qu'il a été au contact de l'eau.

 

Ainsi, le bois du plateau, le fond de la citerne, le côté des coffres, ont été attaqués par la corrosion et/ou par la pourriture.

 

Les parties ainsi touchées, pas forcément visibles au premier coup d'oeil, se devaient d'être remises en état.

 

Pour y parvenir, pratiquement tout l'armement a été déposé (citerne, motopompe, équipements & vannes).

 

D'abord envisagés et démarrés de manière partielle, les travaux auront au final été réalisés de manière complète.

 

 

Lien vers les 98 photos qui illustrent l'article ==>   ICI

 

 

Citerne :

 

 

D'une capacité d'environ 600 litres, elle semblait en état assez correct et ne fuyait pas

 

Sauf qu'à sa dépose, plusieurs trous sont apparus (les parties plus corrodées sont restées collées au bois du plateau).

Cette cuve une fois retirée du camion, s'est avéré être une véritable passoire, présentant ainsi plus d'une dizaine de trous (certains de la taille d'une pièce de 5 centimes d'Euro)

 

Toute la rouille a été piquée afin de retrouver la tôle saine, et des rustines ont été soudées par le dessous.

L'intérieur du fond de cuve a été étanché à l'aide de toile de verre + résine.

 

La pliure en creux sur le dessus a été redressée / les petits impacts ont été mastiqués ; l'ensemble a été poncé.

 

Mise en peinture extérieure :

 

2 couches de primaire anticorrosion + 2 couches de Rouge feu (RAL 3000), avec ponçage au papier grain 1000 à l'eau savonneuse entre les couches

La visserie d'accès au trou d'homme a été remplacée par de la visserie en inox

 

La jauge a été démontée et nettoyée

 

La cloche de retour a été équipée d'un phare de travail (repeint en rouge & noir)

La visserie de fixation au plateau a été remplacée par de la visserie neuve zinguée

 

 

Plateau :

 

 

A l'origine réalisé en résineux non traité et peint sur sa face visible, il était pourri par endroits dans certains recoins non accessibles. Par ailleurs il présentait plusieurs découpes

pas très bien réalisées (notamment pour y faire passer l'échappement de la motopompe).

 

Le cadre acier du plateau était fortement corrodé à gauche sous les tubes PVC (supports des "aspiraux")

 

Pour cette partie : découpe au lapidaire et au burin pneumatique, puis soudure d'une pièce de 3mm d'épaisseur au poste semi-auto.

Traitement de la réparation à la bombe "Zinc-Alu"

 

 

Coffre côté gauche :

 

 

Les coffres sont destinés à y ranger l'équipement, notamment les tuyaux. Malheureusement, quand ceux-ci sont rangés mouillés, la corrosion s'installe et finit par tout ronger.

Les coffres sont réalisés en tôle pliée. Un retour constitué d'une bande d'environ 10 cm de large, permet d'en fixer solidement le fond au bois du plateau.

Cette bande tôle sur le coffre côté gauche (celui de droite est intact), sera découpée intégralement car complètement pourrie.

 

Une première tentative de réparation a été envisagées à l'aide de tôle pliée à 90°. Malheureusement ma plieuse ne travaillant que que 0.60m de large, J'ai plié 4 longueurs

pour correspondre à la partie à remplacer, mais au final le résultat risquait de ne pas produire une finition satisfaisante : projet annulé...

 

Solution retenue :

 

Soudage bout à bout de 2 longueurs de cornière destinée à la confection de piquets de clôture.

Perçage en alternance sur les ailes de la cornière, tous les 5cm

La partie en contact avec le bois du plateau sera vissée à ce dernier à l'aide de petits tirefonds

La partie en contact avec l'arrière du coffre sera vissée à l'aide de vis auto-foreuses qui seront ensuite soudées de l'intérieur, et leurs pointes seront coupées

Le montage sera masqué à l'intérieur par une tôle galvanisée pliée.

 

 

Plateau bois :

 

 

Il a été remplacé à 90% / Le bois utilisé est un résineux traité autoclave puis peint en rouge sur le dessus visible

 

 

Note concernant la peinture

 

Pour ne pas avoir à faire une nouvelle commande de peinture bi-composants sur le net, je me suis dépanné en grande surface afin de gagner du temps.

 

ERREUR !!! Non seulement la peinture n'est pas moins chère, mais en plus c'est de la daube dont le temps de séchage (soit disant 12H, mais en fait il faut compter 24H mini),

m'aura fait perdre plus d'une semaine (3 couches...). J'aurai donc eu largement le temps de recommander ce dont j'avait besoin ailleurs, de me faire livrer, et de peindre le plateau en n'attendant que 20 minutes entre chaque couche, pour commencer le remontage dans l'ap-midi du même jour, et non pas une semaine après...

 

Une fois sec, le plateau sera découpé à l'emplacement de la vidange de la cuve.

Cette découpe le fragilise : il faudra que j'ajoute un renfort pour solidariser les lames centrales aux autres lames sinon... crac !!! (d'où le serre-joint visible sur certaines photos...) 

 

 

Remise en peinture des coffres et de l'arrière du châssis :

 

 

Seules les faces des coffres intérieures au plateau seront repeintes (méthode : idem cuve)

Cadre du plateau et châssis à l'arrière : partie visible : RAL 3000 Bi-composants / partie non visible : noir (John DEERE) [peinture solvantée]

 

 

La Motopompe :

 

 

Le capot et la face avant seront repeints (même procédé que pour la citerne)

Idéalement il aurait fallu faire une peinture complète, mais n'oublions pas qu'il ne s'agit pas de restauration, mais d'un simple "coup de propre"

Les roues seront nettoyées et les goupilles qui les maintiennent, changées par des neuves

 

 

Les Tubes PVC :

 

 

Il seront ponçés au papier 1000 à l'eau pour supprimer les gouttelettes d'ancienne peinture rouge, probablement dues à une ancienne remise en peinture malheureuse des divers tuyaux et raccords à proximité

 

 

Les supports des tubes PVC :

 

 

Ils seront poncés + repeints (idem la citerne )

 

 

Autres :

 

  

Moyeux  de roues :

 

Les tambours auront été déposé et les moyeux de roues repeints en noir (John DEERE) 

 

Roues & pneumatiques :

 

Les 4 jantes d'origine ont été remplacées par des jantes de J9 en meilleur état

Les pneus arrières ont été remplacés par des neufs (NOS), toujours en monte d'origine (19-R-400), de plus en plus difficile à trouver...

Les pneus avants on été remontés sur les jantes Peugeot

Toutes les roues ont été repeintes (Mono composant avec solvant - rouge Khun [approchant le RAL 3000])

 

 

Divers :

 

 

Le support de crépine a été refait

La grille de la crépine a été repeinte

Des anneaux ont été soudés aux portes des coffres, de manière à pouvoir les fermer avec un cadenas 

Une chaîne a été montée sur la petite porte arrière de manière à pouvoir l'utiliser comme tablette

Les tuyaux ont été repeints

L'échappement de la motopompe a été modifié pour ne pas qu'il traverse le plateau (on peut désormais déposer la pompe sans déposer l'échappement)

L'échappement du camion a été réparé (soudure d'une bande de tôle épaisse sur le silencieux + allonge du tube de sortie

 

 

Petite entorse à l'origine :

 

 

La gouttière de toit a été décorée d'un jonc en plastique chromé : c'est assez "raccord" avec les VL de la même époque (d'ailleurs à l'origine la calandre du camion est équipée

de ce type de jonc (un peu plus large)

 

 

 

 

 

 

 



03/12/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 108 autres membres