r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

MOTEUR => CULASSE : Remplacement du joint / rôdage des soupapes

Remplacement du joint de culasse

 

Démontage :

 

=> Débrancher les fils des bougies et la sonde de T° [Frégate] (qui peuvent être laissés en place)

=> Débrancher la tringlerie de carburateur (peut également être laissé en place

=> Désaccoupler l'échappement au niveau du collier (le collecteur peut être laissé en place)

=> Desserrer les goujons de culasse en suivant l'ordre inverse du serrage

=> Retirer la culasse avec les tiges de culbuteurs en tirant bien droit (attention, si vous avez laissé le collecteur en place, c'est assez lourd)

=> Déposer les tiges une à une et repérez-les à l'aide d'un carton perforé en les y coinçant (à remonter dans le même ordre)

 

Précautions à prendre une fois le moteur déculassé :

 

Ne jamais décalaminer les pistons si l'équipage mobile est encore en place (de la calamine viendrait s'intercaler entre les chemises et ces derniers)

 

=> Contrôler la planéité de la culasse à l'aide d'un marbre, d'une règle ou à défaut d'une vitre épaisse (selon les cas : faire rectifier ou remplacer la culasse).

=> Nettoyer les plans de joints :

 

Pour le bloc : attention aux débris dans les chemises

 

=> Ouvrir (ou mieux démonter [sans le casser], le robinet de vidange)
bricoler un embout en plastique et tenter d'aspirer les nombreux débris de rouille et les boues situées au pied des chemises ; rincer.

 

Pour la culasse : procéder délicatement (attention aux rayures dans l'alu)

 

Profiter de la dépose de la culasse pour contrôler l'état du tube de répartition d'eau (trappes de visites aux extrémités de la culasse)

 

Si nécessaire le remplacer (ce tube a une importance capitale car c'est grâce à lui que les guides-soupapes sont refroidis)

 

Rôdage des soupapes : (recommandé)

 

Préparer un carton avec 8 trous pour ranger les soupapes et les pièces dans l'ordre du démontage

 

=> Retirer les joints de queues de soupapes
=> Compresser les ressorts et retirer les 2 demi-lunes (2 x soupape)
=> Retirer la rondelle de ressort et le ressort
=> Retirer les soupapes (et les ranger dans les trous du carton)

 

Contrôler visuellement les soupapes (traces de coup de feu sur la portée : si c'est le cas, remplacer la soupape)

 

Contrôler les sièges (usure uniforme, régulière) / dans le cas contraire : remplacer les sièges (il faut être équipé pour la repose [azote] et la rectification).

 

Si tous ces éléments ne présentent pas d'anomalies, procéder au rôdage à la pâte avec la ventouse fournie avec la boite de pâte (NDLR : Barilla ne fourni pas de ventouse avec ses pâtes...).

 

Commencer par le grain le plus gros et finir au grain fin

 

Chaque soupape est rôdée sur son siège d'origine (d'où l'importance du repérage des pièces lors du démontage.

 

Profiter du démontage des soupapes pour éventuellement décalaminer les chambres de combustion si nécessaires (brosse laiton douce + perceuse à vitesse moyenne)

 

Avant de remonter les soupapes, rincer très soigneusement la culasse pour éliminer les restes de pâte (très abrasive)

 

=> Remonter les ensembles : soupape + ressort + rondelle + demi-lunes
=> Remplacer les joints de queues de soupapes par des neufs

=> Libérer complètement les réglages des culbuteurs (jeu au soupapes)

=> Remonter les tiges de culbuteurs

=> Souffler les puits de filetage des goujons de la culasse pour éliminer l'huile, l'eau et les débris (attention aux chemises : protéger par des bouchons d'essuie-tout bien serrés)

 

Eventuellement, dégager les filets en passant un taraud / souffler.

 

=> Placer le joint de culasse sur le bloc, centrer à l'aide de l'ergot de centrage, puis poser la culasse (le joint se monte à sec).

=> Vérifier que chaque tige de culbuteur se place correctement dans l'usinage du poussoir correspondant

=> Approcher les goujons, puis serrer au couple en respectant l'ordre de serrage / reposer le cache-culbuteurs avec un joint neuf.

=> Rebrancher, durites, bougies, cables, etc... fermer ou remonter le robinet du bloc et faire le plein de LDR.

=> régler le jeu aux soupapes

=> Démarrer, laisser chauffer le moteur ; contrôler

=> Procéder à un second serrage au couple à chaud

=> Laisser refroidir, puis procéder à un 3ème serrage au couple, moteur parfaitement froid

=> Vérifier le jeu aux soupapes après serrage définitif de la culasse

 

PS :  faire un contrôle du serrage après environ 500 Km.



10/11/2008

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres