r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

Plein pot !

 

Aujourd'hui (dimanche 03 janvier 2010), c'est bricole et Cie...

 

L'échappement du R.2087 ne tenant plus qu'à un fil (...),

 

 

 

 

j'ai bidouillé un petit échappement provisoire en attendant de monter le neuf que j'ai en stock, et de refaire la ligne complète.

En effet, d'origine, la tubulure passe sous le chassis et débouche à gauche alors qu'ici le tube est court et sort à droite...

 

1ère étape : le démontage :

 

Pour découper le silencieux HS afin de le désolidariser du tube primaire sans abîmer ce dernier, j'ai utilisé une mini perceuse (genre Dremel), muni de son flexible et d'un mini disque à tronçonner.

 

 

 

 

C'était vraiment urgent de faire quelque chose... l'échappement (silencieux non d'origine) était bruyant car les gaz s'échappaient par une multitude de trous créés par la corrosion.

 

 

 

2ème étape : fabrication du nouvel échappement

 

Pour cet échappement provisoire, j'ai utilisé un pot de détente de Renault Frégate : c'est identique à l'origine (à noter que la Frégate, possède un second silencieux placé à l'arrière de la coque).

 

 

Ne pas se fier aux apparences : cette pièce âgée d'environ 50 ans, est en parfait état malgré son aspect peu engageant. La rouille est superficielle, le tube, le corps et les chicanes sont en parfait état.

 

 

 

 

1ère opération : décapage de la poussière de rouille à la brosse métallique.

 

 

2ème opération : application d'un primaire anti-corrosion

 

 

3ème opération : découpe du tube de sortie afin de permettre le passage d'un coude plus court ne risquant pas de buter dans la barre du relai de frein à main.

 

 

 

 

4ème opération : seconde couche de peinture à l'aide d'une galvanisation à froid (97% de Zinc)

 

 

5ème opération : installation d'un coude (de récupération)

 

 

6ème opération : peinture noire de finition (2couches) résistant à 200° (ça suffit vu que le collecteur est à plus d'1,5 mètre)

 

 

 

Il ne reste plus qu'à remonter l'ensemble en prenant soin de remplacer les silent-blocs des 2 boulons de fixation au chassis.

 

 

 

A noter que ce montage est réalisé avec des pièces de récup' ;  de ce fait la sortie est un peu courte (je n'avais rien de ce diamètre), mais malgré tout le résultat est largement mieux que "l'espèce de chose" précédemment montée...

 

 

Je n'ai pas encore roulé avec ce nouvel échappement, mais le bruit est très sympa : à la fois feutré et rauque.

 

 

 

 

Ce soir essai de roulage : c'est nickel. Le moteur continue de bien respirer (montage d'un filtre à air direct) et je pense que cet échappement participe y aussi car cela me semble plus libéré, plus prompt dans les montées en régime (pour un camion de cet âge) qu'avant.

 

Bref, une bonne opération.

 

 

 



03/01/2010
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres