r2087.blog4ever.com

R2087 - LE BLOG

Le coup de la panne...

Il fallait bien que ça arrive... 



Ce matin je veux démarrer le R20 (qui n'a pas tourné depuis 2 semaines) 

Contact => démarreur... pas grand chose [à peine 1 tour] (je soupçonne les batteries déchargées). 

Je prends la manivelle : démarrage au 3ème essai 

Donc tout va bien ! 

Je file jusqu'au village, j'arrête l'engin. 

De retour de la Poste : à nouveau rien au démarreur (seule la lumière du contact faiblit quand je tire sur le lanceur). 

Re-manivelle : rien de rien 
avec ou sans starter : que dalle !!! 

Dépose du capot moteur : tiens ! il y a une fuite au collecteur (de l'essence suinte quand le starter est tiré à fond). Je ne vois pas trop par où ça coule (probablement à la cale d'embase en bakélite sous la tôle pare-chaleur...). 

C'est une cause de panne mais, là n'est pas mon drame... 

Après avoir pris une bonne suée à tenter vainement de lancer le moteur à la main, je rentre en stop à la maison (1,5 km : j'ai du bol !) 

Je démonte une batterie bien chargé (et de fort ampérage), je charge la caisse à outils dans une voiture et zou ! 

Remplacement d'une des deux batteries : bilan que dalle !!!  

Je soupçonne le démarreur : hop je le dépose 
Alimenté en direct : il fonctionne  

A la repose, je casse le boulon en cuivre où viennent se raccorder les cosses (Rhaaaaahhh !    ) 

Retour à la maison => j'embarque un démarreur de Frégate pour récupérer le contacteur. 

Une fois de retour sur place, je me rends compte que ce ne sont pas les mêmes...  

Donc, dépose du second contacteur et bidouille avec le nouveau boulon (en laiton celui-là) et les pièces de l'autre... 

Grosse galère qui dure 2 bonnes heures... 

(Au sol ça marche, remonté ça ne marche plus !!!) 
En fait c'est le réglage du rattrapage d'usure qui était trop court...). 

Enième remontage : alimenté en direct, le démarreur entraîne le moteur (pas bien vite : c'est du 12 V) 

Alimenté normalement : rien !!! 

Comme le démarrage à la manivelle est inefficace, je soupçonne une bobine (bien chaude...). 

Démontage de la calandre : échange des bobines 
C'est pareil !!!  

Vérification de l'allumage : 

=> moteur entraîné en 12V (en direct) + contact 

Je démonte une bougie : l'étincelle est faiblarde et jaunasse... (pas terrible...) / mais ce n'est pas la bobine... 

Je soupçonne le coupe-circuit (qui m'a déjà trahi une fois ou deux...) 

Démontage du siège : shuntage des bornes => c'est pareil 

Câblage des 2 cosses sur la même borne => c'est pareil...  

Il est 16H15, j'y suis depuis 09H00 ce matin et j'ai les crocs... 

Je plie les gaules et j'abandonne le camion sur la place du village    
J'ai tout vidé (les outils, l'extincteur, les manivelles, le cric, etc...) je suis revenu lui poser les hauts de portières. 

Il ne me reste plus qu'à trouver un tracteur pour me remorquer jusqu'à la maison (j'ai les bou-boules !!!). 

J'ai visiblement un souci électrique... mais où ?????????????? 

Il faut que je démonte les batteries pour les recharger (bien que je pense qu'elles le soient encore...). 

A suivre...

J'ai trouvé le tracteur !



Il a tellement envie de mordre le R2087, que ce dernier a démarré tout de suite en moins de 3 mètres... 

Bref, retour à la maison et recharge des batteries pendant 24heures.
Nouvel essai le lendemain : toujours que dalle !!!

En y regardant de plus près, j'ai trouvé la panne :
1- Une cosse de batterie [neuve] (en alliage de Cochonium de chez Nototo...) est coupée en deux (jamais vu ça !)

2- une des 2 batteries est HS (la veille, j'ai changé la bonne... (même pas drôle !)
Donc, pas assez d'intensité pour alimenter le démarreur...
C'est sûr qu'avec un ampèremètre, j'aurai gagné du temps...
Voili, voilou...




29/04/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 105 autres membres